1er pilier Produits durables

Promouvoir la consommation durable, éviter les impacts négatifs aux étapes de la production et de la transformation et préserver les ressources naturelles pour les générations futures: telles sont nos priorités dans la conception de l’assortiment. Pour que les achats durables soient un acte aussi simple et transparent que possible, nous privilégions les produits biologiques, équitables et régionaux pour nos marques propres, dans l’alimentaire comme dans le non-alimentaire. Nous accordons également une attention particulière à la traçabilité et à la transparence des chaînes d’approvisionnement, ainsi qu’à la mise en œuvre de normes minimales en matière de développement durable pour les matières premières critiques. Le bien-être des animaux et la réduction des matériaux d’emballage sont, pour nous, tout aussi importants que l’implication des fabricants de produits de marque dans notre stratégie.

Être le distributeur le plus compétent en matière d’assortiments particulièrement durables.

Le BIO sans compromis

L’agriculture biologique se soucie de l’homme, des animaux et de l’environnement. En utilisant des variétés robustes sans OGM, en pratiquant une rotation diversifiée des cultures et en renonçant à l’emploi de pesticides chimiques de synthèse, de régulateurs de croissance et d’hormones, elle contribue non seulement à la protection du climat, mais aussi à la préservation de la biodiversité et de la fertilité des sols. Elle participe également au bien-être animal en réduisant les effectifs d’animaux, en offrant aux animaux plus d’espace et en disposant d’accès à l’extérieur.

C’est pour toutes ces raisons que nous étoffons notre offre bio au fil des années. Nous entendons ainsi promouvoir la culture biologique, encourager les consommateurs à faire des choix plus écologiques et, grâce à une production durable, protéger les trois principales ressources naturelles que sont le sol, l’eau et l’air.

  • Objectif Renforcer notre position de premier distributeur de produits bio dans le commerce de détail suisse et générer un chiffre d’affaires de 1660 millions de CHF avec les produits bio en 2021.
    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • CommentaireStandards acceptés: Bourgeon Bio Suisse, Bourgeon Bio, Naturaplan, Demeter, bio européen, BioRe
    Nous avons d’ores et déjà atteint notre objectif pour 2021. Avec le confinement et la généralisation du télétravail pendant la pandémie, nos clients et clientes ont été nombreux à préparer leurs repas eux-mêmes et se sont tournés, pour ce faire, vers des produits biologiques.
  • Perspectives et enjeuxPour répondre à la demande croissante en produits bio de qualité et développer encore notre offre, nous nous sommes fixé des objectifs encore plus ambitieux pour la nouvelle période des objectifs pluriannuels 2022-2026.
  • Mesures
    • Déploiement continu de l’offre de produits bio et Demeter
    • Commercialisation active de notre marque propre bio Naturaplan
    • Promotion de l’agriculture biologique au travers de différents actes et de projets du Fonds
    • Partenariat avec l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FibL)
    • Partenariat stratégique avec Bio Suisse depuis 1993
    • Promotion des textiles et cosmétiques biologiques grâce à notre marque propre Naturaline
  • Actes et projets Nouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
    Nouveau projet du Fonds Coop:
    combler l’offre manquante en fruits à jus bio pour garantir l’approvisionnement de Coop en produits à base de jus de fruits bio suisses.
    Nouveau projet du Fonds Coop: réaliser une étude de faisabilité portant sur l’achat, en Côte d’Ivoire, d’huile de coco bio et certifiée Fairtrade et éventuellement d’autres produits à base de noix de coco.
  • Faits et chiffres marquants
    • Plus de 150 nouveaux produits Naturaplan
    • Chiffre d’affaires Naturaplan: 90.2% du chiffre d’affaires des produits bio
    • Plus de 40 nouveaux produits Demeter (chiffre d’affaires en hausse de 70.5%)
  • Objectif
    Porter notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits bio à 323 millions de CHF.
    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • Commentaire
    Standards acceptés: Bourgeon Bio, Demeter, BioRe, bio européen

    Nous dépassons d’ores et déjà largement notre objectif pour 2021.
  • Perspectives et enjeux
    Bien que nous ayons, d’ores et déjà, dépassé l’objectif transitoire fixé pour 2021, nous poursuivrons notre stratégie sur cette lancée l’année prochaine et nous fixons des objectifs encore plus ambitieux pour la nouvelle période 2022-2026.
  • Mesures
    • Basculement progressif et recours plus fréquent aux matières premières biologiques
    • Promotion de l’agriculture biologique au travers d’actes et de différents projets du Fonds Coop au niveau de la production
  • Actes et projets
    Nouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
  • Faits et chiffres marquants
    • HALBA: le chocolat bio a eu le vent en poupe pendant la pandémie. Les ventes ont grimpé de 23%!
    • REISMÜHLE BRUNNEN: hausse du chiffre d’affaires réalisé avec le riz certifié à la fois bio et Fairtrade, hausse des exportations de riz bio de 25%
    • NUTREX: 3 nouveaux vinaigres bio
  • Objectif Porter notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits bio à 82 millions de CHF.
    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • CommentaireStandards acceptés: Bourgeon Bio, Demeter, BioRe, bio européen
    Nous n’avons pas atteint notre objectif. La fermeture des restaurants et des hôtels pendant la pandémie nous a mis à rude épreuve et fait reculer le chiffre d’affaires dans l’ensemble du commerce de gros. Les produits bio n’ont pas été épargnés. Malgré ce contexte difficile, notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits bio a augmenté par rapport à l’année précédente.
  • Perspectives et enjeux Nous allons continuer d’élargir notre offre de produits bio pour faire grimper encore le chiffre d’affaires réalisé avec les produits durables. C’est dans ce but que nous avons lancé, l’année dernière, notre nouvelle marque propre bio Natura. Transgourmet Suisse proposera, à elle seule, environ 200 produits bio d’ici à fin 2021.
  • Mesures
    • Développement continu de l’assortiment avec des produits bio (Bourgeon Bio, bio européen)
    • Promotion et développement de la nouvelle marque propre bio Natura avec des produits spécifiques à chaque pays mais aussi internationaux
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: développement et promotion de la marque propre bio « natürlich für uns »
  • Faits et chiffres marquants
    • GROUPE TRANSGOURMET: lancement de la nouvelle marque propre bio NATURA
    • TRANSGOURMET SUISSE: lancement de plus de 100 produits Natura (65 produits permanents et quelque 45 fruits et légumes saisonniers)
    • GROUPE TRANSGOURMET: chiffre d’affaires en hausse de 5% malgré la pandémie

ODD

14_fr_Gruppe maskieren 175
1_fr_Gruppe maskieren 179
SDG_icons_DE_Inverted_WEB-08_Manu

Être le distributeur le plus compétent en matière d’assortiments particulièrement durables.

FAIRTRADE: FOCUS SUR L'ÉQUITÉ

Nous regardons de près aussi bien la production des matières premières que la transformation et le commerce. Afin de lutter contre la pauvreté et de garantir des conditions de production décentes, nous travaillons depuis 1992 avec la Fondation Max Havelaar. Son label Fairtrade distingue des produits durables et équitables provenant de pays en développement ou émergents. L’objectif est double: d’une part, garantir aux producteurs un revenu plus élevé et plus stable en fixant des prix minimaux et, d’autre part, leur permettre d’investir dans la construction et le développement d’infrastructures locales, dans des projets liés à la santé et à la sécurité, dans des formations ou dans l’amélioration de la qualité des produits en leur versant la prime Fairtrade. Grâce aux relations commerciales durables qui se tissent de cette manière, les producteurs disposent de débouchés sûrs pour leurs produits. Tous les ans, nous investissons dans le développement de notre assortiment Fairtrade, donnant ainsi la priorité aux produits équitables.

  • Objectif
    Multiplier par 2,7 le chiffre d’affaires réalisé avec les produits au label Fairtrade Max Havelaar (par rapport à 2012).
    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • Commentaire
    Standards acceptés: tous les labels Max Havelaar


    Nous avons presque atteint notre objectif pour 2021. Avec le confinement et la généralisation du télétravail pendant la pandémie, nos clients et clientes ont été nombreux à manger chez eux, en privilégiant les produits équitables pour leurs repas.
  • Perspectives et enjeux
    Nous développerons encore davantage nos mesures et continuerons, l’année prochaine, à miser sur notre volonté d’agir et sur notre collaboration avec Fairtrade.
  • Mesures
    • Promotion des produits à valeur ajoutée sociale, fabriqués et commercialisés selon les principes du commerce équitable
    • Développement de l’assortiment avec des produits certifiés Fairtrade et des produits contenant un ingrédient certifié Fairtrade (Fairtrade Sourced Ingredients, FSI)
    • Partenariat avec Max Havelaar depuis 1992
    • Promotion du développement des régions de montagne grâce à notre marque propre Pro Montagna: une partie du prix de vente de chaque produit est reversée au Parrainage Coop pour les régions de montagne
    • Promotion des textiles et cosmétiques équitables grâce à notre marque propre Naturaline
  • Actes et projets
    Nouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.

    Nouvel acte n° 391: projet « living wage » lancé avec Max Havelaar: versement de salaires décents aux employés de deux plantations de bananes bio et certifiées Fairtrade en République dominicaine.

    Nouvel acte n° 394: soutien à des familles de pêcheurs philippines pêchant du thon albacore selon des méthodes durables en leur versant une prime Fairtrade fixe pour chaque kilo de thon.
  • Faits et chiffres marquants
    • Numéro 1: nous sommes le premier distributeur de produits Fairtrade à l’échelle mondiale.
    • En 2020, un produit Max Havelaar sur deux acheté en Suisse l’était chez Coop.
  • Objectif
    Augmenter le chiffre d’affaires réalisé avec les produits au label Fairtrade Max Havelaar de 317% (par rapport à 2012).

    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • Commentaire
    Standards acceptés: Fairtrade Max Havelaar

    Nous dépassons d’ores et déjà largement notre objectif pour 2021.
  • Perspectives et enjeux
    Nous continuerons d’accorder une attention toute particulière à l’utilisation de produits certifiés Fairtrade et à la conversion de notre assortiment. Reismühle Brunnen et Nutrex sont d’ores et déjà en train d’étudier de nouveaux produits.
  • Mesures
    • Augmentation continue de l’utilisation de matières premières fabriquées et commercialisées selon les principes du commerce équitable et de produits à valeur ajoutée sociale
    • Basculement progressif et développement de l’assortiment avec des produits certifiés Fairtrade et des produits contenant un ingrédient certifié Fairtrade (Fairtrade Sourced Ingredients, FSI)
  • Actes et projets
    Nouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
  • Faits et chiffres marquants
    • SUNRAY: chiffre d’affaires réalisé avec les produits équitables en hausse de 21% par rapport à l’année précédente
  • Objectif Porter notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits à valeur ajoutée sociale à 40 millions de CHF.
Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF
  • CommentaireStandards acceptés: Fairtrade Max Havelaar, UTZ, Rainforest Alliance
    Nous avons manqué cet objectif en raison de la pandémie. La fermeture des restaurants et des hôtels a fait reculer le chiffre d’affaires dans l’ensemble du commerce de gros. Les produits certifiés Fairtrade n’ont pas été épargnés.
  • Perspectives et enjeuxEn 2021, nous avons prévu de davantage mettre en avant les produits certifiés Fairtrade ou issus de sources responsables et de renforcer le suivi de la réalisation des objectifs dans ce domaine.
  • Mesures
    • Promotion des produits à valeur ajoutée sociale, fabriqués et commercialisés selon les principes du commerce équitable
    • Basculement progressif de l’assortiment vers des produits certifiés Fairtrade
    • TRANSGOURMET SUISSE: collaboration avec Fairtrade Max Havelaar
  • Actes et projets En raison de la pandémie, aucun projet concret n’a pu être mis en œuvre.

ODD

Être le distributeur le plus compétent en matière d’assortiments particulièrement durables.

VRAIMENT RÉGIONAL

Les produits régionaux permettent de renforcer la création de valeur dans les régions et de promouvoir les régions structurellement défavorisées. En les proposant dans nos magasins, nous offrons des débouchés attrayants notamment aux petits producteurs travaillant de manière artisanale. Nous encourageons ainsi la création de valeur dans les différentes régions ainsi qu’une production locale et transparente, acheminée sur des courtes distances. Les produits fabriqués en Suisse répondent, par ailleurs, à des normes minimales sur les plans social et écologique. Pour toutes ces raisons, nous souhaitons proposer, pour chaque région, un assortiment saisonnier spécifique riche en saveurs authentiques.

  • Objectif
    Porter notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits régionaux à 500 millions de CHF.

    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF

  • Commentaire
    Standards acceptés: Ma région (produits bio régionaux compris), Pro Montagna, Parcs suisses, AOP/IGP, Marchio Ticino

    Nous n’avons pas atteint notre objectif. Développer l’assortiment de produits régionaux et obtenir une nouvelle hausse du chiffre d’affaires s’est avéré difficile en 2020.
  • Perspectives et enjeux
    Cet objectif ne sera pas repris dans la nouvelle période des objectifs pluriannuels 2022-2026. Nous partageons à ce sujet le point de vue de nos parties prenantes, à savoir que les produits régionaux ne sont, malgré leurs nombreux avantages, pas forcément plus durables que ceux fabriqués en-dehors de la région. Nous continuerons toutefois d’investir dans la promotion des régions structurellement défavorisées.
  • Mesures
    • Investissements principalement en faveur de prestataires et producteurs suisses
    • Travail avec des partenaires suisses et augmentation des ventes de produits suisses
    • Promotion de nos marques propres Ma région et Pro Montagna
  • Faits et chiffres marquants
    • 89% du chiffre d’affaires des livraisons vont à des producteurs et fournisseurs suisses
  • ObjectifPromouvoir l’utilisation de matières premières suisses.

  • CommentairePour Bell Food Group SA, cet objectif ne concerne que les sites suisses.

    Nous avons atteint notre objectif et pu mettre en œuvre diverses mesures. Seule Reismühle Brunnen a rencontré quelques difficultés: la récolte de riz ayant été mauvaise au Tessin, le riz suisse n’était disponible qu’en faibles quantités sur le marché.
  • Perspectives et enjeux Nous continuons de miser sur les produits suisses et renforçons la collaboration avec les producteurs locaux. Sunray, par exemple, prévoit de référencer des lentilles brunes et vertes de Suisse l’année prochaine.
  • Mesures
    • Élargissement régulier de l’assortiment et basculement vers des matières premières suisses
    • Collaboration renforcée avec des partenaires et fournisseurs régionaux
  • Faits et chiffres marquants
    • SWISSMILL: les céréales suisses étaient présentes en force toute l’année. 225 000 tonnes ont été moulues et un nouveau produit a été lancé: l’épeautre pur bio suisse
    • BELL FOOD GROUP SA (Bell Suisse): 89% de la viande et des produits carnés proviennent de Suisse
    • BELL FOOD GROUP SA (Hilcona): 78% des fruits et légumes proviennent de Suisse
    • NUTREX: les jus de fruits utilisés pour fabriquer le vinaigre de cidre proviennent désormais tous de Suisse
    • HALBA: passage à l’origine suisse pour plusieurs matières premières. 100% du sucre, du lait en poudre, du millet commun, des haricots séchés et des herbes des Alpes pour mélanges de noix proviennent désormais de Suisse
  • ObjectifProposer à nos clients un assortiment compétent de produits régionaux et locaux.



  • Commentaire
    Nous avons atteint notre objectif. Dans toutes les sociétés nationales du groupe, nous avons mis en œuvre différentes mesures pour étendre et promouvoir notre offre régionale.
  • Perspectives et enjeuxLe groupe Transgourmet donne des impulsions essentielles à la consommation locale dans le secteur de la restauration individuelle et collective. Nous continuerons de répondre à ce besoin croissant en développant notre marque propre Origine/Ursprung/Vonatur.
  • Mesures
    • Développement et promotion active de l’offre régionale spécifique aux pays
    • Collaboration renforcée avec des fournisseurs locaux
    • Diversification de l’offre en fruits et légumes locaux
    • Promotion de la marque propre Origine/Ursprung/Vonatur: chaque produit est porteur d’une histoire bien à lui
    • TRANSGOURMET SUISSE: développement de l’offre de produits AOP et IGP
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: promotion de l’agriculture autrichienne au travers d’un partenariat avec l’association « Land schafft Leben »
  • Faits et chiffres marquants
    • TRANSGOURMET SUISSE: assortiment régional de plus de 1600 produits
    • TRANSGOURMET RUSSIE: 25% de l’assortiment provient de producteurs régionaux

ODD

Être le distributeur le plus compétent en matière d’assortiments particulièrement durables.

DES PRODUITS NON ALIMENTAIRES en harmonie avec l'homme et la nature

Nous proposons un vaste assortiment de produits non alimentaires dans le commerce de détail, depuis les vêtements jusqu’à la lessive en passant par le bois pour le bricolage et les appareils électroniques.
La plupart des matières premières qui les composent sont produites et transformées dans des pays présentant des risques accrus sur les plans social et écologique. Pour garantir une production responsable et des chaînes de livraison transparentes dans le domaine du non-alimentaire, nous avons lancé notre propre label de qualité Oecoplan et la marque propre Naturaline bio & fair pour les textiles et développé Naturaline Swiss Cosmetics. Afin d’encourager les consommateurs à opter pour des produits non alimentaires durables, nous développons régulièrement notre offre de produits de marques propres fabriqués dans de bonnes conditions écologiques et sociales.
  • Objectif
    Porter notre chiffre d’affaires réalisé avec les produits non alimentaires écologiques à 650 millions de CHF.

    Progression de la mise en œuvre: en millions de CHF

  • Commentaire
    Standards acceptés: Oecoplan, Naturaline, FSC, Ange bleu, Écolabel européen, Natrue, BDIH, Ecocert, Cosmos, Topten, Natureplus, Solidarité
    Nous avons d’ores et déjà atteint notre objectif pour 2021, le dépassant même de 87 millions de CHF.
  • Perspectives et enjeuxCes chiffres reflètent la popularité croissante des produits écologiques auprès des clients, et c’est ce qui nous pousse à continuer de miser sur nos marques propres durables l’année prochaine.
  • Mesures
    • Promotion et développement de l’assortiment avec nos marques propres durables:
      Oecoplan: produits non alimentaires et apparentés alimentaires ainsi que prestations de services issus de chaînes de valeur dont la transparence est garantie, répondant à des critères sociaux dont le respect est contrôlé, et certifiés par des labels internationalement reconnus, à valeur ajoutée écologique (pour en savoir plus: Directive Oecoplan).
      Naturaline Swiss Cosmetics: cosmétiques certifiés naturels et bio
      Naturaline bio & fair: production écologique et socialement responsable de textiles, 100% coton bio (Directive Naturaline)
    • Partenariat avec le WWF et collaboration lors du lancement d’Oecoplan en 1989
    • Le bois, l’huile de palme et le coton sont considérés comme des matières premières critiques dans la production en raison des nombreux défis sociaux et écologiques qu’ils présentent. Nous leur accordons pour cette raison une attention toute particulière.
  • Faits et chiffres marquants
    • Lumimart: les ampoules à faible consommation d’énergie (classe énergétique A ou plus élevée) représentent une part de 96% du chiffre d’affaires
    • Naturaline bio & fair: notre marque propre fête ses 25 ans
    • 0% de tourbe dans notre assortiment de terreaux

ODD

Les chaînes de produits Coop sont transparentes et respectueuses des hommes, des animaux et de l’environnement.

Une transparence qui se voit

Nous voulons savoir d’où viennent nos produits, par qui ils sont fabriqués et dans quelles conditions. Plus les chaînes de valeur sont complexes, plus il est difficile de garantir le respect des normes de développement durable à toutes les étapes. Pour améliorer la transparence et la traçabilité depuis la production jusqu’à livraison, nous analysons régulièrement les chaînes existantes pour les adapter aux nouvelles donnes. Nous donnons aux consommateurs les clés pour faire des choix éclairés en indiquant la provenance, la composition et les conditions de fabrication du produit de manière claire et compréhensible sur l’emballage. Par ailleurs, nous présentons nos engagements dans le Rapport sur le progrès Développement durable publié tous les ans, dans lequel nous communiquons de manière ouverte et franche nos objectifs et leur état d’avancement.

  • Objectif
    Assurer la transparence/la traçabilité d’un bout à l’autre de la chaîne de production et de livraison des marques propres.
  • Commentaire
    Nous avons atteint notre objectif et mis en œuvre diverses mesures pour assurer la transparence et la traçabilité. Nous avons minutieusement analysé toute la chaîne de valeur de trois produits classés à haut risque, depuis le champ jusque dans le magasin.
  • Perspectives et enjeuxPour la nouvelle période 2022-2026, notre objectif est de parvenir à une traçabilité complète des matières premières critiques pour l’ensemble de notre assortiment de marques propres. En 2021, nous réaliserons en outre d’autres projets de schématisation pour les matières premières à risque que sont les noisettes et le thé.
  • Mesures
    … dans la production et la transformation
    • Promotion de la transparence et de la traçabilité par un repérage et un suivi réguliers des risques et par des améliorations efficaces dans les chaînes d’approvisionnement
    • Traçabilité assurée au moins jusqu’à la dernière étape de valorisation, et jusqu’à l’échelon de la production primaire dans le cas des matières premières critiques pour toutes les marques propres Coop
    • Matières premières critiques: respect de normes minimales en matière de développement durable et de normes en matière de bien-être animal
    • Produits non alimentaires et produits transformés: contrôle du respect des normes sociales par les fournisseurs dans les pays à risque (amfori BSCI)
    • Marques propres Naturaplan et poulet Naturafarm: traçabilité jusqu’à la ferme grâce au code d’identification/nom du producteur sur l’emballage
    • Marque propre Naturaline bio & fair: traçabilité à tous les niveaux de la production grâce à un code à chiffres
    • Notre directive Approvisionnement durable: s’applique à tous nos partenaires commerciaux ainsi qu’aux fournisseurs de marques propres ET de grandes marques
    • Notre code de conduite: interdit toute forme d’exploitation, d’extorsion, de malversation ou de corruption
  • … dans les magasins
    • Notre directive Étiquetage: étiquetage clair et garanti transparent, certifications des produits selon des normes de développement durable pour favoriser les achats responsables
  • Actes et projets
    Transparence complète grâce à des projets de schématisation et à des analyses portant sur l’ensemble de la chaîne de livraison de café, de tomates transformées et d’œufs destinés à l’industrie alimentaire
  • Faits et chiffres marquants
    • Respect des normes sociales (BSCI ou équivalent) contrôlé chez:
      • 83% des transformateurs de denrées alimentaires
      • 92% des transformateurs de produits non alimentaires
      • 74% des importateurs de denrées alimentaires
      • 91% des importateurs de produits non alimentaires
    • Contestations officielles concernant un défaut d’étiquetage:
      • 26 (17 marques propres et 9 grandes marques)
    • Rappels de produits: 24
      • 19 rappels de produits alimentaires (8 marques propres et 11 grandes marques). 5 de ces rappels portaient sur des produits au sésame traités à l’oxyde d’éthylène, un produit de protection des denrées emmagasinées dont l’emploi est interdit
      • 5 rappels de produits non alimentaires (tous des grandes marques)
    • Respect des normes sociales (BSCI ou équivalent) contrôlé chez 83% des transformateurs de denrées alimentaires
  • ObjectifAssurer pour tous les produits la transparence de notre chaîne d’approvisionnement ainsi que la traçabilité à tous les niveaux de la production.
  • CommentaireNous avons atteint cet objectif et mis en œuvre diverses mesures.
  • Perspectives et enjeuxLa transparence est garantie jusqu’à la première étape de transformation pour toutes nos matières premières. Nous rencontrons toutefois régulièrement des difficultés pour remonter jusqu’à la source. Pour les surmonter, nous donnerons davantage de poids au thème de la transparence dans les nouveaux objectifs pluriannuels et fixerons un cadre quantitatif.
  • Mesures
    • Promotion de la transparence et de la traçabilité par des améliorations efficaces dans les chaînes d’approvisionnement
    • Dans le cas des matières premières critiques: respect de normes minimales en matière de développement durable, traçabilité jusqu’à la production primaire, respect de normes en matière de bien-être animal
    • BELL FOOD GROUP SA (BELL SUISSE): production intégrée agricole/de volailles, recours aux analyses ADN pour contrôler l’origine suisse des bovins
    • REISMÜHLE BRUNNEN/NUTREX: traçabilité garantie pour toutes les principales matières premières, contrôle régulier des nouveaux fournisseurs et des nouvelles régions de production
    • SWISSMILL: traçabilité garantie pour toutes les matières premières depuis la première étape de transformation
    • STEINFELS SWISS: traçabilité garantie pour tous les composants chimiques
    • HALBA/SUNRAY: basculement progressif des chaînes de livraison et des produits
      • Cacao du Ghana provenant désormais d’une seule coopérative
      • Projet pour améliorer la transparence pour le beurre de cacao
      • Approvisionnement plus direct pour les graines de tournesol
      • Noisettes provenant désormais du sud-est de l’Europe au lieu de la Turquie; traçabilité garantie jusqu’au champ
      • Haricots provenant de la Macédoine du Nord au lieu de la Chine
  • Actes et projetsNouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
  • Faits et chiffres marquants
    • HALBA: les fèves de cacao du Ghana sont produites par très précisément 7672 paysans de la coopérative Kuapa Kokoo.
    • Respect des normes sociales (BSCI ou équivalent) contrôlé dans 69% des sites de production.
  • Objectif Assurer pour les marques propres la transparence de notre chaîne d’approvisionnement ainsi que la traçabilité à tous les niveaux de la production.
  • CommentaireNous avons atteint notre objectif et mis en œuvre diverses mesures dans toutes les sociétés nationales du groupe.
  • Perspectives et enjeuxNous avons prévu d’autres projets pour l’année à venir. Nous donnerons également encore plus poids au thème de la transparence dans les nouveaux objectifs pluriannuels et fixerons un cadre quantitatif.
  • Mesures
    • Développement et promotion de notre marque propre Origine/Ursprung/Vonatur: traçabilité garantie jusqu’au producteur
    • Déploiement progressif de la saisie des données, origine du produit comprise
    • Dans le cas des matières premières critiques: respect de normes minimales en matière de développement durable, traçabilité jusqu’à la production primaire, respect de normes en matière de bien-être animal
    • TRANSGOURMET FRANCE: élaboration et distribution d’une directive propre à l’entreprise sur l’approvisionnement durable, projet sur la collecte de données produits concernant les matières premières critiques
    • TRANSGOURMET SUISSE: traçabilité garantie sur chaque produit jusqu’à une étape
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: échanges et formation continue dans le domaine de la gestion de la chaîne de livraison, basculement vers un nouveau logiciel pour améliorer la transparence pour les produits de marques propres, organisation d’audits de fournisseurs
    • TRANSGOURMET POLOGNE: traçabilité jusqu’au niveau des matières premières pour les marques propres
    • TRANSGOURMET ROUMANIE: élaboration et lancement d’une nouvelle directive pour assurer la transparence à tous les niveaux de la production
    • TRANSGOURMET RUSSIE: implémentation d’un nouveau système de contrôle de la qualité
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: passage à un contrat « marques propres » international, impliquant la réalisation régulière d’audits et d’évaluations de fournisseurs

ODD

Les chaînes de produits Coop sont transparentes et respectueuses des hommes, des animaux et de l’environnement.

Les matières premières au centre de l'attention

En collaboration avec nos parties prenantes, nous avons identifié les matières premières les plus critiques dans nos approvisionnements, celles présentant les enjeux les plus importants sur les plans écologiques et sociaux lors de la production. Nous, en tant que groupe Coop, voulons mettre en œuvre systématiquement des normes minimales en matière de développement durable pour toutes les matières premières critiques dans la production primaire afin de réduire nos impacts négatifs au strict minimum. Nous nous concentrons sur les pays fournisseurs dans lesquels le risque de manquement aux normes sociales et environnementales est élevé.


Rohstoffe F

Quel pourcentage des matières premières critiques utilisées dans nos propres marques répond aux normes minimales durables ?


CACAO

Enjeux Conditions de travail, eau, recours aux pesticides, travail des enfants

Critères FT, Bio Suisse, UTZ, Rainforest



CAFE

Enjeux Conditions de travail, eau, recours aux pesticides, travail des enfants

Critères FT, Bio Suisse, UTZ, Rainforest



NOISETTES

Enjeux Conditions de travail, travail des enfants

Critères Bio Suisse, UTZ



HUILE DE PALME

Enjeux Déforestation, travail des enfants, conflits sur l’utilisation des terres

Critères RSPO IP, RSPO SG Bio Suisse



HUILE DE PALME NON-FOOD

Enjeux Déforestation, travail des enfants, conflits sur l’utilisation des terres

Critères RSPO IP, RSPO SG RSPO MB, Bio Suisse



RIZ

Enjeux Déforestation, conditions de travail, travail des enfants, émissions de méthane

Critères FT, Bio Suisse



SOJA DANS L’ALIMENTATION ANIMALE

Enjeux Déforestation, eau, conditions de travail

Critères Bio Suisse, ProTerra, DonauSoja (Soja du Danube), RTRS Non GM (données correspondant aux importations du Réseau soja suisse)



FRUIT ET LEGUMES

Enjeux Traçabilité/recours aux pesticides

Critères GlobalGap/SwissGAP

Enjeux Eau

Critères SPRING

Enjeux Conditions de travail

Critères FT, Rainforest, SA8000, IMO, BSCI PP, GRASP, SIZA, Sedex/SMETA



FRUITS ET LEGUMES TRANSFORMES

Enjeux Traçabilité/recours aux pesticides

Critères GlobalGap/SwissGAP

Enjeux Conditions de travail

Critères FT, Rainforest, SA8000, IMO, BSCI PP, GRASP, SIZA, Sedex/SMETA



FLEURS ET PLANTES

Enjeux Traçabilité/recours aux pesticides

Critères GlobalGap/SwissGAP

Enjeux Conditions de travail

Critères FT, Rainforest, SA8000, IMO, BSCI PP, GRASP, SIZA, Sedex/SMETA



BOIS/PAPIER

Enjeux Déforestation, conditions de travail

Critères FSC, PEFC, Recycling



COTON

Enjeux Eau, recours aux pesticides, travail des enfants

Critères FT, Bio Suisse, bioRE, BCI, CmiA, OCS



POISSON

Enjeux Surpêche, prises accessoires, conditions de travail, recours aux antibiotiques et aux pesticides

Critères WWF Score 1-3



VIANDE

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, Naturafarm, SST, SRPA, Natura-Beef, Natura-Veal, produits importés: LPA suisse



LAIT

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, SST, SRPA, produits importés: LPA suisse



FROMAGE

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, SST, SRPA, produits importés: LPA suisse



PRODUITS LAITIERS

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, SST, SRPA, produits importés: LPA suisse



ŒUFS

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, Naturafarm, SST, SRPA, produits importés: LPA suisse



ŒUFS TRANSFORMES

Enjeux Bien-être animal

Critères Bio Suisse, Suisse Garantie, Naturafarm, SST, SRPA, produits importés: LPA suisse





  • ObjectifAssurer un approvisionnement durable pour les matières premières importantes.
    Respecter au moins les normes minimales en matière de développement durable pour 94.1 % des matières premières critiques utilisées pour nos produits de marque propre.
    Progression de la mise en œuvre: en %
  • Commentaire
    Nous avons presque atteint notre objectif pour 2021. Grâce aux divers projets que nous avons mis en œuvre, nous avons enregistré des progrès pour presque toutes les matières premières identifiées comme étant critiques. La pandémie nous a toutefois mis des bâtons dans les roues: pour couvrir la demande croissante en viande, nous avons dû davantage recourir à l’importation. Autre difficulté: les fruits et légumes certifiés étaient disponibles en quantités insuffisantes sur le marché. Par ailleurs, l’utilisation d’huile de palme certifiée dans le secteur non alimentaire reste, encore et toujours, un défi de taille.
  • Perspectives et enjeuxL’année prochaine, notre engagement se portera tout particulièrement sur le déploiement des normes minimales en matière de développement durable dans les domaines des fruits et légumes, de la viande et de l’huile de palme dans les produits non alimentaires.
  • Mesures
    • Mise en œuvre systématique de normes minimales en matière de développement durable pour les matières premières critiques dans la production primaire
    • Relations commerciales justes, basées sur la confiance et inscrites dans la durée
    • Efforts pour développer encore les normes minimales en matière de développement durable grâce à une participation active au sein de groupements appropriés (pour en savoir plus à ce sujet, voir nos affiliations)
    • Partenariats de longue date avec le WWF, Max Havelaar et Bio Suisse
    • Directive Approvisionnement durable: s’applique à tous nos partenaires commerciaux ainsi qu’aux fournisseurs de produits de marque propre et de grandes marques
    • Notre code de conduite: interdit toute forme d’exploitation, d’extorsion, de malversation ou de corruption
    • En cas d’infractions contre nos dispositions ou de non-respect des exigences posées par des normes internationalement reconnues: rectification immédiate et sanctions pouvant aller jusqu’à la rupture des relations commerciales
    • Adhésion au réseau suisse de l’huile de palme
  • Actes et projets
    Nouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
    Nouvel acte n° 392: déploiement de l’assortiment de produits durables écologiques conformes aux directives d’IP-Suisse au sein de notre ligne de produits de marque propre Qualité & Prix.

    Nouvel acte n° 394: soutien à des familles de pêcheurs philippines pêchant du thon albacore selon des méthodes durables en leur versant une prime Fairtrade fixe pour chaque kilo de thon.
  • Faits et chiffres marquants
    • 15 de nos producteurs de fraises dans la province de Huelva consomment 20% moins d’eau grâce à l’installation d’un système d’irrigation moderne
    • Plus de 90% de nos avocats en provenance du Chili, du Pérou et d’Espagne sont irrigués selon des méthodes durables
    • Adhésion au réseau suisse de l’huile de palme
  • ObjectifAssurer un approvisionnement durable pour les matières premières importantes.
    Respecter des normes minimales en matière de développement durable pour 85% des matières premières critiques que nous utilisons.
    Progression de la mise en œuvre: en %
  • CommentaireNos entreprises de production n’utilisent pas toutes les mêmes matières premières. Cet objectif porte de ce fait sur les volumes d’achat suivants:
    • BELL FOOD GROUP SA (BELL SUISSE): viande, lait, œufs, fruits et légumes, poisson, huile de palme
    • BOULANGERIES COOP: lait, œufs, fruits et légumes, cacao, noisettes, huile de palme
    • HALBA: lait, fèves de cacao/beurre de cacao, noisettes
    • NUTREX: aucune matière première critique
    • REISMÜHLE BRUNNEN: riz
    • STEINFELS SWISS: huile de palme
    • SUNRAY: fruits et légumes, cacao, noisettes
    • SWISSMILL: lait


    Nous n’avons pas réussi à mettre en œuvre partout les normes minimales pour les matières premières critiques. Bell Food Group SA (Bell Suisse) a pu augmenter encore le volume de ses ventes de viande conforme à la législation suisse sur la protection des animaux par rapport à l’année précédente, sans toutefois atteindre la valeur cible fixée. Par ailleurs, les fruits et légumes certifiés étaient disponibles en quantités insuffisantes sur le marché l’année dernière, ce qui a donné du fil à retordre en particulier à Sunray.

  • Perspectives et enjeuxNous mettrons tout en œuvre en 2021 pour atteindre encore notre objectif.
  • Mesures
    • Mise en œuvre systématique des normes minimales en matière de développement durable pour les matières premières critiques dans la production primaire
    • HALBA: lancement de divers projets portant sur les fèves de cacao, les noisettes, les mangues et la graisse de coco
    • SWISSMILL: partenariats de longue date, poursuite du développement avec des produits certifiés biologiques de Suisse
    • BELL FOOD GROUP SA: partenariats de longue date avec des fournisseurs, déploiement de la production intégrée agricole/de volailles
  • Actes et projetsNouvel acte n° 382: de petits cultivateurs produisent jusqu’en 2023, sur 90 hectares, du cacao fin bio et certifié Fairtrade à Madagascar. Ce projet a été lancé en collaboration avec Chocolats Halba, le zoo de Zurich et la Wildlife Conservation Society.
  • Faits et chiffres marquants
    • BOULANGERIES COOP: passage à une recette de pâte à gâteau sans huile de palme
    • HALBA: huile de palme 100% certifiée (RSPO), 100% des graines de courge et de tournesol proviennent d’Europe
    • SWISSMILL: lancement de l’épeautre pur bio dans les rayons des magasins Coop
    • REISMÜHLE BRUNNEN: projets durables en Inde et en Thaïlande dans le cadre du Fonds
    • STEINFELS SWISS: huile de palme 100% certifiée (RSPO)
    • BELL FOOD GROUP SA (BELL SUISSE): huile de palme 100% certifiée (RSPO ou bio)
  • Objectif Promouvoir l’application de normes en matière de développement durable en cas d’utilisation de matières premières critiques dans nos produits de marque propre.
  • Commentaire
    Cet objectif est partiellement atteint. Dans différentes sociétés nationales du groupe, nous avons défini de nouveaux critères pour l’approvisionnement de matières premières critiques et inclus de nouvelles matières premières dans le champ d’application. En raison de la pandémie, Transgourmet Österreich n’a pas pu se pencher sur le sujet et Transgourmet Suisse a dû interrompre l’analyse des risques prévue dans le domaine du poisson et des produits de la mer.
  • Perspectives et enjeuxPlusieurs basculements sont prévus l’année prochaine. Pendant la nouvelle période des objectifs pluriannuels 2022-2026, toutes les sociétés nationales du groupe se focaliseront encore davantage sur les matières premières critiques et rendront leur assortiment plus durable en formulant des objectifs quantitatifs.
  • Mesures
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: inclusion des œufs et du soja dans le champ d’application des matières premières critiques
    • TRANSGOURMET POLOGNE: identification des quatre matières premières les plus critiques pour la marque propre TOPSELLER
    • TRANSGOURMET FRANCE: analyse de l’assortiment de produits de marque propre dans le but d’identifier de nouvelles matières premières critiques
  • Faits et chiffres marquants
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: remplacement de la graisse de palme par de l’huile de tournesol dans les gâteaux et les tourtes
    • TRANSGOURMET SUISSE: hausse du chiffre d’affaires réalisé avec les produits MSC et ASC et utilisation d’une huile de palme 100% durable (certifiée RSPO)

ODD

Les chaînes de produits Coop sont transparentes et respectueuses des hommes, des animaux et de l’environnement.

Promouvoir le bien-être animal

Nous voulons, tout autant que nos clientes et clients, que les œufs, le lait et la viande proviennent exclusivement d’élevages respectueux des animaux et avons, pour cette raison, ancré le bien-être animal profondément dans notre stratégie. Le bien-être animal englobe non seulement la santé et le bien-être des animaux, mais aussi la possibilité pour les animaux de rente de pouvoir exprimer leurs comportements naturels.

Pour garantir un élevage adapté aux espèces, nous nous appuyons sur des normes strictes et reconnues en matière de bien-être animal, encourageons des solutions innovantes visant à améliorer les conditions d’élevage et nous démarquons grâce à des projets et programmes destinés à promouvoir le bien-être animal.

  • Objectif Mettre en œuvre des normes plus strictes dans tout l’assortiment de viande, de lait et d’œufs (législation suisse au minimum) et promouvoir des solutions innovantes pour améliorer les conditions d’élevage des animaux de rente.
  • CommentaireNous avons atteint notre objectif et pu lancer différents projets dans le domaine du bien-être animal grâce au financement du Fonds Coop pour le développement durable. Par ailleurs, pour toutes les matières premières d’origine animale que nous utilisons, nous nous appuyons sur des normes minimales en matière de bien-être animal.
  • Perspectives et enjeuxEn 2021, une stratégie sera élaborée à l’échelle du groupe pour promouvoir le bien-être animal. Parallèlement, d’autres projets phares sont en planification.
  • Mesures
    • Promotion et mise en œuvre de normes plus strictes en matière de bien-être animal dans l’assortiment de viande, de lait et d’œufs: production biologique, élevage avec parcours et en plein air, origine suisse (avantages: qualité, distances de transport réduites, législation stricte en matière de protection des animaux)
    • Directive Approvisionnement durable:
      • Interdiction, pour tous les produits de l’assortiment, d’utiliser des hormones ou des stimulateurs de performance proscrits en Suisse et de recourir aux antibiotiques de manière préventive
      • Interdiction des produits issus de formes d’élevage cruelles (foie gras, cuisses de grenouille), d’œufs issus d’élevages en batterie, de fourrure véritable, du mulesing, du plumage à vif et des feedlots
    • Partenariat de longue date avec la Protection suisse des animaux (PSA)
    • Promotion et commercialisation de nos marques propres garantes de bien-être animal
      • Naturaplan: garantit, par le respect du cahier de charges de Bio Suisse, p. ex. des effectifs réduits d’animaux, plus d’espace pour les animaux dans les installations et un accès à l’extérieur
      • Naturafarm: garantit des sorties régulières (SRPA) et un élevage en groupes dans des systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (SST)
    • Programmes Coop en faveur du bien-être animal: oies de pâturage, lapins SST et poulets suisses SST, dindes suisses SST et SRPA, chevaux élevés au pâturage
    • Mise en œuvre de projets phares: porcs de prairie, porcs d’alpage, poules à deux fins, vaches Simmental originale, Natura-Beef (élevage de veaux avec la mère ou une nourrice)
    • Pour en savoir plus sur notre engagement en faveur du bien-être animal: Rapport 2020 sur le bien-être animal
  • Faits et chiffres marquants
    • Chiffre d’affaires réalisé avec des produits offrant une valeur ajoutée en matière de bien-être animal en hausse de 13.5% par rapport à l’année précédente
    • Porc Naturafarm désormais entre les mains d’IP-Suisse: les critères d’IP-Suisse sur l’environnement et la biodiversité viennent compléter nos exigences élevées en matière de bien-être animal
 
  • Objectif Assurer que les matières premières animales utilisées (viande, lait, œufs) sont issues d’élevages adaptés aux espèces.
  • Commentaire Nous avons atteint notre objectif et mis en œuvre diverses mesures pour promouvoir le bien-être animal.
  • Perspectives et enjeuxEn 2021, une stratégie sera élaborée à l’échelle du groupe pour promouvoir le bien-être animal. Notre entreprise de production Bell Suisse SA (secteur de BELL FOOD GROUP SA) prévoit d’autres mesures, p. ex. le passage complet à l’élevage sous la mère pour le veau proposé sous notre marque propre Naturafarm.
  • Mesures
    • Promotion de normes plus strictes en matière de bien-être animal pour les matières premières d’origine animale (basculement progressif vers des matières premières issues de la production biologique ou d’élevages avec parcours ou en plein air)
    • BELL FOOD GROUP SA (BELL SUISSE): réalisation d’audits tous les ans dans les abattoirs par des organismes de contrôle indépendants, établissement d’une propre liste de produits interdits car issus de formes d’élevages cruelles, soutien engagé à l’association pour les vaches de race Simmental, dont elle est la fondatrice
  • Actes et projets
    Notre acte n° 389: lancement d’un poulailler entièrement neutre en énergie et en CO2, conforme aux normes régissant les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (SST).
  • Faits et chiffres marquants
    • BELL FOOD GROUP SA (Bell Suisse): 32% de la viande et des produits carnés sont munis d’un label en faveur du bien-être animal
    • HALBA: passage complet aux œufs issus d’élevages en plein air et au lait en poudre de Suisse
  • Objectif Veiller au bien-être des animaux dans tout l’assortiment et nous distinguer par certains assortiments particuliers.
  • CommentaireCet objectif n’a été que partiellement atteint, la pandémie ayant retardé la mise en œuvre de certains projets.
  • Perspectives et enjeuxEn 2021, une stratégie sera élaborée à l’échelle du groupe pour promouvoir le bien-être animal. Nous continuerons de nous engager en faveur des matières premières animales issues d’élevages adaptés aux espèces et prêterons à celles-ci une attention accrue pendant la période des objectifs pluriannuels 2022-2026 en fixant des objectifs quantitatifs.
  • Mesures
    • Promotion et mise en œuvre de normes plus strictes en matière de bien-être animal pour l’assortiment de viande, de lait et d’œufs (basculement progressif vers des matières premières issues de la production biologique ou d’élevages avec parcours ou en plein air)
    • Lancement de la nouvelle marque propre Natura de Transgourmet avec des matières premières animales issues de la production biologique
    • TRANSGOURMET SUISSE: produits offrant une valeur ajoutée en matière de bien-être animal sous la marque propre Origine: viande de bœufs de pâturage élevés sous la mère, une forme d’élevage particulièrement naturelle et respectueuse des animaux, poulets et pintades issus d’élevages en plein air, saumon bio, crevettes bio
    • TRANSGOURMET FRANCE: lancement de projets dans les domaines des œufs et du poulet, nouvelle directive sur l’approvisionnement durable avec critères de bien-être animal
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: développement progressif de la marque propre Vonatur (les produits du 3e échelon remplissent les directives bio) avec traçabilité garantie jusqu’au producteur
    • TRANSGOURMET RUSSIE: suppression des œufs issus d’élevages en batterie d’ici à 2025
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: partenaire de la fondation Albert Schweitzer, suppression des œufs issus d’élevages en batterie d’ici à fin 2021, nouvelle directive sur le bien-être animal qui définit les exigences minimales à remplir
    • TRANSGOURMET ROUMANIE: suppression des œufs issus d’élevages en batterie d’ici à 2025, hausse du chiffre d’affaires réalisé avec les matières premières animales issues de l’agriculture biologique et d’élevages en plein air
  • Faits et chiffres marquants
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: référencement dans l’assortiment de 5 nouveaux produits carnés de marque propre bio
    • TRANSGOURMET SUISSE: lancement de 5 nouveaux produits carnés sous la marque propre bio Natura

ODD

Les chaînes de produits Coop sont transparentes et respectueuses des hommes, des animaux et de l’environnement.

EMBALLAGES: Réduire, Réutiliser, Recycler

Les emballages peuvent être sources de pollution aussi bien lors de leur fabrication que lors de leur élimination. Afin de préserver les ressources naturelles et d’éviter les déchets, nous travaillons sans relâche à l’optimisation de nos matériaux d’emballage et à la réduction de leur volume en appliquant le principe des 3 R: réduire, réutiliser, recycler. Dans l’écobilan, il convient pour cela de considérer non seulement le matériau, mais aussi l’emballage en relation avec ses fonctions et de tenir compte de l’impact sur la conservation, la présence d’impuretés ou la détérioration du produit. Lorsque l’emballage est indispensable pour protéger le produit et préserver sa qualité, nous misons sur des matériaux plus écologiques ou recyclés. Cela permet d’économiser non seulement des ressources, mais aussi beaucoup d’énergie lors de la fabrication, du transport et de l’élimination.

  • ObjectifOptimiser nos matériaux d’emballage pour en réduire le volume de 4000 tonnes (par rapport à 2012).
    Progression de la mise en œuvre: en tonnes
  • CommentaireNous avons d’ores et déjà atteint notre objectif pour 2021 grâce à divers projets d’optimisation innovants, qui nous ont permis de réduire nos matériaux d’emballage d’environ 1850 tonnes (20%) ou de les optimiser (80%). Nous sommes passés au plastique recyclé pour les bouteilles d’huile et de liquide vaisselle, les pots de fleurs ainsi que pour la totalité des quelque 24,5 millions de bouteilles en PET de Swiss Alpina que nous vendons chaque année.
  • Perspectives et enjeux
    Pour économiser des ressources, nous continuerons de miser sur des solutions créatives et sur notre grande volonté d’agir dans le domaine des emballages. Conformément à notre feuille de route des emballages, nous comptons économiser 20% de plastique d’ici à 2026.
  • Mesures
    • Réduction des matériaux d’emballage que nous utilisons tout au long de la chaîne de valeur
    • Développement de l’assortiment de produits non emballés (fruits et légumes, notamment)
    • Bouclement des cycles grâce au recyclage de matériaux
    • Optimisation de nos matériaux d’emballage grâce à des solutions d’emballage innovantes affichant un écobilan identique ou meilleur
    • Interdiction des bioplastiques
    • Remplacement des emballages en papier ou en carton par des matériaux recyclés ou certifiés FSC (le Forest Stewardship Council (FSC) certifie les produits issus d’une exploitation forestière durable)
    • Promotion du recyclage des emballages grâce à des points de collecte dans les magasins
    • Vente en vrac de noix, de fruits séchés, de céréales et de légumineuses
    • Abandon de l’impression de tickets de caisse
    • Promotion du Multi-Bag, un sac réutilisable fabriqué à partir de cellulose certifiée FSC (voir notre acte n° 352)
    • Partenariats dans le domaine de l’économie circulaire
  • Actes et projets
    Nouvel acte n° 383: 432 tonnes de nouveau plastique économisées grâce au recyclé.
    Nouvel acte n° 390: remplacement des couverts jetables en plastique par des couverts en bois pour la vente à l’emporter.
  • Faits et chiffres marquants
    • Cotons-tiges Naturaline: 100% sans plastique, 100% coton bio, emballage en carton certifié FSC
    • Salade et müesli en barquettes en carton: 47 tonnes de plastique en moins chaque année
    • Plateaux de transport pour les pots de fleurs fabriqués à partir de vieux réfrigérateurs
  • ObjectifOptimiser nos matériaux d’emballage pour en réduire le volume de 2700 tonnes par rapport à 2012 (emballages finaux et suremballages, priorité étant donnée aux premiers).
    Progression de la mise en œuvre: en tonnes
  • CommentaireNous avons atteint notre objectif. Avec leurs projets d’innovation visant à réduire les emballages, Bell Food Group SA et Steinfels Swiss ont eu, cette année, une longueur d’avance.
  • Perspectives et enjeux Nous poursuivrons nos mesures sur la même lancée l’année prochaine.
  • Mesures
    • Réduction de nos matériaux d’emballage (film étirable et carton ondulé, notamment) tout au long de la chaîne de valeur
    • Optimisation de nos matériaux d’emballage grâce à des solutions d’emballage innovantes affichant un écobilan identique ou meilleur
  • Faits et chiffres marquants
    • NUTREX: passage à des bouteilles en plastique repensées: 7 tonnes de PET économisées pour les bouteilles + 3,2 tonnes pour les bouchons en plastique
    • STEINFELS SWISS: part recyclable dans les emballages en plastique en hausse de 138%
    • PRODUCTION: 523 tonnes de matériaux d’emballage économisées
  • ObjectifAnalyser les emballages offrant un réel potentiel d’économie en termes de volume et en déduire des objectifs de réduction et d’optimisation.
  • CommentaireCet objectif est partiellement atteint. Certaines mesures ont pu être mises en œuvre. En raison de la pandémie, Transgourmet Russie a dû reporter l’analyse des matériaux d’emballage qu’elle avait prévu d’effectuer.
  • Perspectives et enjeuxPour la nouvelle période de 2022 à 2026, nous avons prévu de fixer des objectifs quantitatifs pour la réduction et l’optimisation des emballages.
  • Mesures
    • Utilisation d’emballages durables, si possible sans plastique, et de solutions réutilisables
    • État des lieux régulier des emballages de produits afin d’explorer les possibilités d’amélioration
    • Passage à la vente en vrac pour les fruits et légumes
    • TRANSGOURMET SUISSE: élaboration d’analyses de potentiel, mise en œuvre prévue pour l’année prochaine
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: analyse des produits de marque propre avec définition de mesures: recommandations, registre des matériaux, formations, remplacement de certains emballages par des alternatives plus durables
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: réalisation de divers projets d’optimisation (fruits et légumes désormais proposés dans des barquettes en cartons certifiées FSC, conditionnement des bananes bio dans un emballage en cellulose à la place du plastique, conditionnement des oranges et des citrons dans des filets en coton)
    • TRANSGOURMET POLOGNE: lancement d’un sachet réutilisable pour la vente en vrac, nouveaux emballages écologiques
    • TRANSGOURMET ROUMANIE: passage progressif du plastique au carton
  • Actes et projets
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: projet portant sur l’emballage durable (financé par le Fonds Coop pour le développement durable)
    • TRANSGOURMET FRANCE: déploiement des contenants réutilisables pour le poisson et les produits dans d’autres assortiments.
  • Faits et chiffres marquants
    • TRANSGOURMET ALLEMAGNE: réduction de 46% du film étirable utilisé
    • TRANSGOURMET ÖSTERREICH: 770 000 barquettes en polystyrène expansés et 8000 rouleaux de fils étirables économisés

ODD

Les chaînes de produits Coop sont transparentes et respectueuses des hommes, des animaux et de l’environnement.

Des exigences claires pour les produits de marque

C’est dans le domaine des marques propres que nous avons la plus grande marge de manœuvre. Pour placer l’ensemble de la filière alimentaire à long terme sur une trajectoire plus durable, nous demandons à nos fabricants de produits de marque qu’ils respectent soit les normes de développement durable applicables dans la branche soit leurs propres normes en la matière.

  • ObjectifExiger des fabricants d’articles de marque qu’ils appliquent eux aussi, en matière de développement durable, soit les normes en vigueur dans la branche soit leurs propres normes si elles sont appropriées.
  • CommentaireCet objectif n’est que partiellement atteint. Nous parlons régulièrement développement durable avec les fabricants de produits de marque, mais notre influence directe et notre marge de manœuvre sont limitées.
  • Perspectives et enjeuxLa prochaine conférence verte des partenaires commerciaux, à laquelle les fabricants de produits de marque seront conviés, est prévue en 2022. L’objectif: engager des discussions approfondies pour sensibiliser nos partenaires commerciaux au thème du développement durable et identifier ensemble les potentiels d’amélioration et mesures à mettre en place pour nos assortiments.
  • Mesures
    • Directive Approvisionnement durable: applicable à tous nos partenaires commerciaux ainsi qu’aux fournisseurs de marque propre ET de grandes marques
    • Définition de seuils internes pour les matières premières critiques utilisées dans les produits de marque (café, cacao, huile de palme, poisson et produits de la mer, bois/papier et tourbe)
    • Lancement de produits de marque certifiés au Bourgeon bio sous notre marque propre Naturaplan
  • Faits et chiffres marquants
    • Exemple du café
      • Part de café certifié durable (marques): 8%
      • Standards acceptés: Fairtrade, Bio Suisse, bio européen, UTZ, Rainforest Alliance, 4C
    • Exemple de l’huile de palme
      • Part de l’huile de palme physiquement issue de plantations durables Food (marques): 50.5%
      • Standards acceptés: RSPO IP, RSPO segregated, RSPO mass balance, Bio Suisse

ODD